bowling science

Bowling et Science

Quelques explications qui donneront peut être envie aux joueurs intéressés d'en savoir plus :

 On peut en effet envisager le processus de lancement d'une boule vers les quilles comme un transfert de l'énergie corporelle du joueur à la boule, celle ci effectuant une trajectoire et rentrant en collision avec les quilles en obéissant aux lois de l'énergie cinétique.

Avant le lâcher

Le bras du joueur effectue un mouvement de balancier synchronisé avec un déplacement linéaire de plusieurs pas :

On a donc affaire à un pendule en déplacement avec les notions d'énergie potentielle et cinétique, leur somme restant constante pendant le balancier.Translation et mouvement du pendule impriment une vitesse à la boule après freinage à la ligne de faute.

Au moment du lâcher

 Suivant le style du joueur, un mouvement de rotation avant et(ou) latéral est ajouté à la boule (lift, turn..). Un peu comme en tennis mais sans la raquette.

Après le lâcher

La boule glisse et tourne sur elle même :Il s'agit d'une sphère en rotation dont le centre est en mouvement de translation.

Energie cinétique totale = Ec rotation + Ec translation...= 1/2 I w2 + 1/2 m v2

I:moment d'inertie(fonction de la masse et du diamètre boule); w :vitesse angulaire de rotation; m :masse de la boule; v :vitesse linéaire de la boule.

Passionnant n'est-ce pas ?

Surtout que les calculs deviennent plus compliqués si on pense que le noyau d'une boule n'est pas forcément homogène (volontairement), que selon le type de trajectoire d'autres paramètres apparaissent, qu'une accélération due à la rotation intervient dans la partie sèche de la piste etc....

Continuez si vous voulez, moi j'arrête là dessus !

 

les webmasters sont à votre disposition pour plus d'information

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×